Rechercher

L'histoire des chaussettes

Mis à jour : 5 févr. 2019


La première apparition de la chaussette remonterait à l'an 2000 av. J.-C. en Syrie. Au Moyen Âge, les chaussettes étaient faites de bandes de tissus. Les chaussettes dérivent des chausses qui étaient utilisées en complément des hauts-de-chausses au Moyen Âge. Les bas sont apparus tricotés à partir de 1589 grâce à un métier à tricoter que l'on attribue sans certitude à un anglais, William Lee. Le tricot, par son élasticité, est effectivement beaucoup plus adapté que le tissage, beaucoup plus rigide. Les chaussettes ou bas étaient alors en laine ou en soie et toujours synonyme de grand luxe.

Avant que la technique de l'élastique ne soit généralisée, la chaussette était maintenue par un fixe-chaussette, la simple élasticité naturelle du tricot (notamment du jersey) ne suffisant pas. Cette technique a aujourd'hui presque totalement disparu.

De nos jours, d'après un sondage effectué auprès de la gent masculine, 80 % des hommes porteraient des chaussettes unies, foncées, surtout noires, tandis que les femmes préfèrent porter des chaussettes fines de couleur blanche. Les chaussettes sont majoritairement en laine. Le type de chaussettes portées varie selon les pays. Les hommes portent en France des chaussettes à 80 % et des mi-bas pour 20 % d'entre eux. Il est intéressant de remarquer que les proportions sont inversées pour l'Italie, où l'on juge disgracieux de porter des chaussettes, moins hautes, qui laissent entrevoir le mollet. Les chaussettes ont à plusieurs reprises fait parler d'elles dans la presse au cours des dernières décennies. Le style du chanteur Michael Jackson, avec ses chaussettes blanches, mocassin et pantalon feu-de-plancher, qui faisaient ressortir au mieux ses pas de danse légendaires. Au niveau politique, Édouard Balladur qui portait des chaussettes rouge cardinal, et de Fillon qui en porte à son tour. Il y eut aussi Paul Wolfowitz qui avait laissé voir un trou dans ses chaussettes en ôtant ses chaussures pour entrer dans une mosquée. Jean-Marie Messier avait également fait parler de lui en posant allongé sur son lit à New York avec une chaussette trouée. Enfin, Pierre Joxe avait dit de Pierre Bérégovoy qu'« un homme qui porte de pareilles chaussettes [tirebouchonnées et détendues] ne peut être malhonnête » en arguant de son innocence au moment où il était mis en cause pour une affaire de prêt sans intérêt.

Dans un autre registre, des chaussettes ont été les vedettes pendant près de vingt ans, de l'émission Babibouchettes, en Suisse romande.

44 vues